Archives de catégorie : Santé

Vinaigre des 4 voleurs

 

 

 

 

 

 

La légende: Lors d’une épidémie de peste à Toulouse (ou à Marseille), 4 voleurs en profitaient pour détrousser des cadavres. On leur promit la vie sauve en échange de la recette qu’ils utilisaient. Ils racontèrent qu’ils s’enduisaient le corps d’un vinaigre de leur composition et en buvaient quotidiennement.

La composition du remède est variable. Elle est généralement constituée de vinaigre (de vin, de cidre ou autre) dans lequel infusent des plantes et des épices. Il en existe plusieurs versions, je pense que certains ingrédients se trouvaient plus facilement dans certaines régions donc ils prenaient les plantes qu’ils avaient sur leur territoire. Je me suis basée sur le codex de 1748 et j’ai supprimé le camphre et certaines plantes que je n’avais pas comme l’absinthe ou la rue qui est abortive.

Préparation :

dans 75cl de vinaigre de cidre rajouter ces plantes séchées:
10 g de romarin
10 g de lavande
10 g de sauge
10 g de sarriette
10 g de thym
10 g de menthe
3 g de muscade en poudre
3 g de poudre de girofles (ou 30 clous de girofles)
3 g de cannelle en poudre
2 gousses d’ail
Laissez macérer 10 à 15 jours, puis filtrer et mettre en bouteilles.
A conserver au frais et à l’abri de la lumière.
(10 g = 3cuillères à soupe (ou une poignée) – 3g = 1cuillère à café)

Vinaigre des 4 voleurs, version gel

Une ou deux gouttes suffisent pour aseptiser et hydrater les mains
100ml de vinaigre des 4 voleurs
2ml de gomme xanthane
5ml de glycérine
mélanger et c’est tout


Utilisations du vinaigre des 4 voleurs

  • En cas de grippe prendre une cuillère à café dans un verre d’eau plusieurs fois par jour. Pour désinfecter les plaies et en friction contre les courbatures. C’est un antiseptique en cas d’épidémie de maladies contagieuses. On peut en frictionner sur tout le corps.
  • Contre les risques de contagion (grippe, épidémies) en friction sur tout le corps, en inhalation, ou quelques gouttes dans un verre d’eau.
  • Désinfection des plaies: pur ou dilué pour diminuer l’acidité du vinaigre.
  • Elimination des poux et des lentes: passer le peigne à poux, lotionner abondamment la chevelure et laisser agir plusieurs heures pour détruire les lentes. Pour finir, rincer à l’eau claire ou faire un shampooing doux et recommencer tous les 2 ou 3 jours jusqu’à complète disparition. Ensuite faire de la prévention par un entretien journalier léger (vaporisation ou friction, sans rinçage).
  • Piqûres d’insectes et chocs: en application légère ou en compresse pour réduire les enflures et aseptiser (à la place du vieux “mercurochrome”!).
  • Acné, démangeaisons, irritations diverses (peau, muqueuses), après rasage: en application légère pour adoucir, aseptiser et cicatriser (diluer si le vinaigre est ressenti comme trop piquant). Aphtes (pur, en application) et inflammations de la gorge (en gargarisme dilué dans de l’eau tiède).
  • Pour adoucir et faire briller les cheveux: après le shampooing mettre du vinaigre dans la dernière eau de rinçage ou lotionner après le rinçage.
  • Pour redonner du gonflant à la chevelure entre 2 lavages: utiliser le vinaigre en vaporisation ou en friction.
  • Pour assainir le cuir chevelu (cheveux gras, pellicules) et le revitaliser: en friction journalière.
  • Pour une agréable sensation de bien-être et de fraîcheur, et pour un effet tonique (fatigue, réveils difficiles, l’été après la douche …): en friction, pur ou dilué, sur le visage et sur tout le corps.
  • Pour éviter l’usage trop fréquent des détergents ou pour le nettoyage des peaux sensibles (notamment le visage): utiliser le vinaigre sur un coton humide ou sur un gant de toilette mouillé au préalable.
  • Pour nettoyer les peaux grasses: utiliser le vinaigre pur sur un coton comme un lait de toilette.

Autres utilisations

  • Fièvres et convulsions, pour apaiser et réguler: en friction (pur) ou en compresses tièdes (dilué) sur le front et les attaches (chevilles, poignets).
  • Maux de tête et évanouissements: en friction (pur) ou en compresses (dilué) sur les tempes et le front.
  • Encombrement des voies respiratoires: en inhalation (1 à 2 cuillères à soupe pour un bol d’eau bouillante) et en compresses chaudes sur la poitrine (eau + vinaigre).
  • Rhumatismes, crampes: en frictions journalières ou en compresses pour décongestionner et détendre.
  • Purification de l’air (par vaporisation) et de l’eau (une cuillère à soupe dans un litre d’eau avec une cuillère à soupe d’argile, bien secouer et laisser déposer quelques heures avant de boire).
  • Désinfections de matériels divers, animaux, litières, etc … (trempage, friction, vaporisation)

à lire: http://fr.wikipedia.org/wiki/Vinaigre_des_quatre_voleurs

Recette inscrite au codex de 1748

Argile

L’argile est à l’origine de la vie, elle est très pratique pour toute médecine d’urgence.

Dans ma trousse de toilette j’ai toujours une petit boite avec de l’argile (et une boite avec du charbon) pour plein d’utilisation, diarrhées, intoxication, empoisonnement.

Je l’utilise lorsque l’eau du robinet n’est pas agréable à boire

Pour connaitre l’argile qui vous convient (il existe différentes qualités ou couleurs d’argile) mettre plusieurs verres et préparer avec les différentes argiles puis laisser le corps choisir, faites confiance à votre instinct (si cela vous procure une senstion de bien-être intérieur)

Lire l’expérience d’une personne qui a sorti une grosse écharde de son doigt avec de l’argile http://natureln.librox.net/spip.php?article264